Nos Buggys : le choix du thermique (moteur essence)

12/03/2021 | Nos aventures

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, nous allons vous expliquer pourquoi nous roulons avec des buggys Polaris RZR et non des véhicules électriques.

 

Le confort avant tout ! Polaris, le numéro 1 du buggy

Polaris est un fabricant américain sur le marché des engins automobiles tout terrain de longue date. Reconnu pour la performance et la qualité de ses produits, il est aujourd’hui leader mondial sur le secteur des buggys.

Nous ne sommes pas là pour faire la promotion de la marque Polaris mais pour vous démontrer que les buggys RZR 570 présentent toutes les qualités requises pour assurer un maximum de sensations et de sécurité lors de vos balades chez Estérel Aventures.

Equipés de moteurs de 566CC, ils sont dotés d’excellentes suspensions. Robustes et puissants ils allient confort de conduite et adaptabilité à la route comme en tout terrain. C’est pourquoi nous pouvons vous proposer une balade sur un parcours aménagé au pied du Massif de l’Estérel comme une belle promenade face à la mer sur la Corniche d’or.

Les buggys Polaris sont par ailleurs extrêmement fiables, aucun incident technique à ce jour est venu stopper une balade en cours. Bien entendu, nous veillons à un entretien irréprochable et quotidien de l’ensemble de notre flotte.

 

Pourquoi des buggys biplaces ?

Rien de mieux que la maniabilité et la souplesse de nos buggys biplaces pour permettre un franchissement de notre zone tout terrain en parfaite sécurité. Cela ne serait pas possible avec des buggys familiaux (type 4 ou 5 places).

C’est grâce à des engins de confiance et à un briefing de sécurité renforcé que nous pouvons vous proposer des balades sous le signe de la détente et de la bonne humeur.

L’électrique, vraiment écologique ?

 

Une question revient souvent pourquoi ne pas passer à l’électrique, tout le monde en parle ; c’est plus écologique.

Certes l’électrique est tendance en ce moment, notamment dans le secteur automobile. Cette source d’énergie est désormais disponible sur certains buggys, alors pourquoi restons-nous sur du moteur thermique ?

Nous nous sommes penchés sur le sujet et avons même testé certains de ces engins. Mais en analysant l’ensemble des paramètres, il nous a semblé plus judicieux de rester au moteur à énergie thermique :

1) le design des buggys électrique est encore assez approximatif et ne permet pas forcement de faire de vraies sessions de tout terrain. Puis lors de nos essais, il s’est avéré que les sensations n’étaient plus du tout au rendez-vous. La vibration du moteur manque clairement aux personnes en recherche de vraies balades motorisées.

2) l’impact écologique. Nous y sommes tous très sensibles au sein de l’équipe et nos 2 compères pro-active de la démarche environnementale se sont posées sur le sujet ! Elles ont posé le pour et le contre dans une réflexion globale de la construction à l’utilisation. Résultats :

  • Il est non négligeable que le passage à l’électrique réduirait les émissions de particules et de gaz à effet de serre, problème majeur et non solutionnable des moteurs thermiques.

 

  • Néanmoins pour faire fonctionner des véhicules électriques, l’énergie est fournie par des batteries, alimentées par de l’électricité. Une étude menée a prouvé que la fabrication des véhicules électriques (de leur conception à leur retraite) est jusqu’à 2 fois plus polluante que la fabrication de véhicules thermiques. On rentre dans les détails : la fabrication de ces batteries constituées de métaux polluants et notamment de lithium sont issus à 70% des réserves base mondiales sont issues du triangle du lithium sud-américain situé aux frontières communes de la Bolivie (Salar de Uyuni), du Chili (Salar de Atacama) et de l’Argentine (Salar de Hombre Muerto). L’exploitation de ces carrières dénature totalement le paysage et l’utilisation à l’échelle internationale vient dépouiller ces pays de leurs ressources naturelles.

 

  • De plus nous ne savons pas encore recycler ces métaux. Une fois arrivées en fin de vie, ces batteries sont de gros facteurs de pollutions environnementales. Sans parler de leur courte durée de vie (en moyenne 6 ans) ce qui est bien inférieur à un moteur thermique. Cela implique un changement beaucoup plus fréquent des engins ou des batteries et accentue le phénomène de surconsommation.

 

  • Afin de pouvoir recharger ces batteries, une importante quantité d’électricité est consommée, or à ce jour l’électricité française provient majoritairement de centrale de fission nucléaire. Même combat, nous ne savons pas correctement recycler les déchets nucléaires qui viennent polluer sols et océans.

Quand nous faisons l’addition de tous ces points, en adoptant une démarche responsable globale et face à notre volonté d’offrir la meilleure des prestations possibles à nos clients, nous pensons que l’électrique n’est pas la bonne réponse en l’état actuel des choses.

 

Moins de nuisances sonores, on a trouvé une solution !

Nous sommes implantés au cœur de l’Estérel depuis janvier 2011 et sommes attachés à notre Massif, on n’en a même pris un bout de nom ! Il est de notre devoir de faire cohabiter nos activités avec l’ensemble des pratiques de loisirs. Notre balade se fait sous forme de circuits commentés où un bon nombre d’informations sur le Massif de l’Estérel est transmis à nos participants, pour leur grand plaisir ! Notre balade buggy se veut découverte et conviviale.

Sensibilisé par une Association de quartier et conscient que la pollution sonore soit néfaste pour les usagers et les habitants de nos zones de passage, nous avons pris la décision en 2020 d’équiper nos buggys de silencieux afin de réduire les décibels de nos engins. Ils sont désormais tous équipés de silencieux, conçus sur mesure au Puy en Velay par MTI Echappement. Ceci a permis de considérablement réduire la nuisance sonore (30 %) de nos buggys en conservant les sensations intactes.

Bien sûr le respect de la planète et de nos concitoyens reste notre priorité.

Si des améliorations concernant les buggys électriques devaient voir le jour,

nous les prendrions en considération et nous pourrions parfaitement

envisager de changer notre flotte de buggys.